Lali

14 mai 2007

Celle qui aime les livres qu’il aime

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 23:33

oyens

Il aime choisir les livres qu’elle lira. Il aime, quand elle s’installe dans une pose, la regarder tourner les pages du livre qu’il a déjà parcouru.

Le peintre/lecteur de Pierre Oyens en a choisi un nouveau, un qui lui permettra qu’elle reste là des heures et des heures afin qu’il puisse saisir les nuances de son visage au fur et à mesure qu’elle entrera dans l’histoire. Car elle ne pourra quitter le livre et voudra aller jusqu’au bout de celui-ci. Lui-même, malgré la fatigue, est incapable de l’abandonner. Ce sera pareil pour elle. Il le sait. La lectrice aime toujours les livres qu’il aime.

Les tulipes du boulevard de l’Assomption

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 22:21

tulipes1

tulipes2

Elles étaient là, sur mon chemin, comme une invitation à m’arrêter, à les regarder. Et c’est ce que j’ai fait. Puis j’ai sorti mon appareil. Pour ne pas les oublier, pour vous offrir une partie de mon Montréal qui commence à renaître. Et qui, grâce à ces tulipes, a enfin des airs de printemps.

Le courrier accumulé

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 8:00

alg

Elle a lu tout le courrier de la semaine d’un coup. Il est vrai que la lectrice d’Adélaïde Labille-Guiard a surtout rêvé ces derniers jours et n’a pas été très productive. Et voilà que maintenant, il ne s’agit plus de répondre à une lettre ou deux, mais bien à une dizaine!

Aussi bien commencer tout de suite, alors. Surtout qu’elle aime bien écrire de très longues lettres. Dans lesquelles elle met toujours beaucoup d’elle, de son âme, de son cœur. Elle ne sait pas faire autrement, de toute manière. Et à quoi bon écrire une lettre si c’est pour rester à la surface des choses?

Les livres en boîte

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 6:13

matton

On a envie d’y entrer tant la bibliothèque en hommage à Marcel Proust créée par Charles Matton est invitante. Il s’agit ici non pas d’une toile mais d’une vitrine, autrement dit une boîte dans laquelle le miniaturiste installe un univers. Fascinant, non ?