Lali

17 février 2012

Les vers de Robin 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

La lectrice peinte par Otto Herschel avait envie d’être étonnée, séduite, chavirée par des mots. Entre la ville et l’écorce, le recueil du comédien et poète Robin Aubert, a fait tout ça grâce à ces vers :

Avant toi

Avant toi
Il y avait les choses
Des nuages et des oiseaux
Il y avait le beau
Il y avait l’océan
Et le récif
Il y avait la houle
Et le vent

La terre qui dégèle
Le repli de la neige
Le printemps
Et celui des outardes
L’automne

Avant toi
Il y avait moi
Dans mes doutes
Mes actions et mes fautes

Il y avait l’orage
Et le tonnerre
Le rivage
Et l’éphémère

Il y avait la rivière
Et les poissons
L’ours
Et la forêt

Il y avait les voyages
Les gens d’un autre monde
La souffrance
Les sourires
La candeur et l’amour
Il y avait la tristesse aussi
Et le manque
Et la perte

Il y avait tout ça

Mais avec toi
Toutes ces choses prennent forme

Les boîtes à mots

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:42

C’est parce que Thomas Hellman nous a lu La boîte à mots d’Eduardo Galenao le 16 janvier dernier que j’ai eu envie d’en apprendre davantage sur ce texte. Sans savoir que c’était un délicieux album pour enfants tout autant qu’un poème plein de fantaisie.

La boîte à mots raconte l’histoire de Magda qui classe les mots par couleur et selon leur genre dans des boîtes, afin que chacun soit là où il doit être, c’est-à-dire à sa place. Mais les mots ont-ils une seule place? Qu’arriverait-il si on mélangeait le contenu des différentes boîtes?

Voilà une belle façon de changer le cours de l’histoire, de donner aux mots un nouveau sens, parfois loin de celui qui lui a été attribué au départ. Un livre que devrait avoir tout enseignant du primaire dans sa classe afin de proposer ponctuellement des mots à insérer dans une composition.

La boîte à mots, un poème, un livre, un jeu.

Un repas inoubliable

Filed under: Le plaisir des papilles — Lali @ 14:16

Menu et carte des vins aux couleurs de Renoir.

Bisque de homard et croûton de rouille safranée, l’un comme l’autre inoubliables.

Foie de voie aux oignons confits et à l’estragon, le meilleur que mon père ait jamais mangé selon ses dires.

Cervelle de veau poêlée au citron et aux câpres qui fondait dans la bouche.

En quelques images, le souvenir d’un repas mémorable où la gentillesse de nos hôtes égalait la beauté et la saveur des plats.
Retenez ce nom : L’impressionniste. Pour les détails, c’est ici.

Moi, je sais juste que je compte bien retourner à Saint-Eustache. Plus tôt que tard.

L’univers d’Adam

Filed under: Couleurs et textures,Les trouvailles de Lali — Lali @ 10:04

L’illustrateur polonais Adam Pekalski, créateur de ces quelques livresques bien différentes les unes des autres, a beaucoup d’imagination, comme vous pourrez le constater en visitant son site.

Ce que mots vous inspirent 604

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

Avant donc que d’écrire, apprenez à penser. (Nicolas Boileau)

*illustration de Yuki Kitazumi