Lali

26 février 2012

Quelques soirs au Cabaret 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

Elle avait entendu ce nom à quelques reprises. Chaque fois prononcé avec respect et admiration. Et avec raison. Guy Mauffette a tant fait pour la chanson francophone qu’il mérite l’un et l’autre amplement. Et parce que la lectrice peinte par Kim Roberti a choisi pour les lectrices du soir Comme au cabaret du soir qui penche du touche-à-tout, et entre autres poète, Guy Mauffette, que mes parents aimaient tant et que je n’ai pas eu la chance d’apprécier autant qu’eux, je lui offre cet entretien qui le lui fera découvrir alors que pour nous elle a choisi ces vers :

Amour et amitié se confondent
L’un est source éternelle
l’autre, eau de source

L’esprit des mots 10

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 20:01

Paradoxe : nom que les gens de sens commun donnent à ce qui leur paraît peu commun, comme un cul-de jatte qui perd pied, un apathique qui paye à tempérament, une écervelée qui perd la tête, un notaire ou un auteur dramatique, irresponsable de ses actes, une femme enceinte qui n’a rien dans le ventre, un analphabète qui apprend à écrire par correspondance.

Georges Elgozy, L’esprit des mots ou l’antidictionnaire

*pour le lecteur de Bill Lazenbatt

L’esprit des mots 9

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 18:01

Paresseux : Le paresseux-étalon se lève tôt et se couche tard, à seule fin de rester le plus longtemps possible à ne rien faire.

Georges Elgozy, L’esprit des mots ou l’antidictionnaire

*pour la lectrice de l’illustratrice Pamela Majocha

L’esprit des mots 8

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 16:01

Opinion personnelle : opinion professée chaque jour par des journaux en quête de lecteurs, dont s’inspirent chaque jour des lecteurs en quête de convictions rigoureusement personnelles.

Georges Elgozy, L’esprit des mots ou l’antidictionnaire

*pour les personnages de l’illustratrice Soizick Meister

L’esprit des mots 7

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 14:01

Éditorialiste : le devoir d’un éditorialiste, c’est de dire la vérité. Son métier, de faire croire qu’il la connaît.

Georges Elgozy, L’esprit des mots ou l’antidictionnaire

*pour le lecteur de Marcio Melo

L’esprit des mots 6

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 12:01

Autoroute : voie toute tracée pour décongestionner les cités, mais qui favorise l’évacuation des campagnes.

Georges Elgozy, L’esprit des mots ou l’antidictionnaire

*pour le personnage de Rebecca Meredith

L’esprit des mots 5

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 10:01

Créativité : méthode moderne d’éducation, qui transformera tous nos descendants en Léonard de Vinci mâtinés de Mozart, ou bien en Victor Hugo vus, revus et corrigés par Einstein.

*pour les personnages de l’illustratrice Nadia Morales

En vos mots 255

Filed under: Couleurs et textures,En vos mots — Lali @ 8:00

Nous voici déjà au dernier dimanche de février, alors que Montréal, après avoir eu un avant-goût du printemps, est à nouveau couverte d’un épais manteau blanc qui fait la joie de certains, mais dont je me serais bien passée, surtout en cette semaine de vacances. Mais bon. Quelques livres, quelques toiles et un peu de musique devraient réussir à me faire oublier la neige. Ainsi que vos textes. Ceux que vous voudrez bien déposer sur la toile du peintre belge Gerard Portielje que je vous offre aujourd’hui et qui, je l’espère, saura vous inspirer et faire jaillir quelque histoire de votre imagination ou de vos souvenirs.

Ce n’est que dans sept jours que seront validés les commentaires. Vous avez donc le temps!

D’ici là, bon dimanche et bonne semaine!

L’esprit des mots 4

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 6:01

Conviction personnelle : opinion empruntée à autrui soit par instinct d’imitation, soit par esprit de contradiction.

Georges Elgozy, L’esprit des mots ou l’antidictionnaire

*pour le lecteur de Manolo Morgado

L’esprit des mots 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 4:01

Conférence : épreuve qui commence comme confidence ou comme confession, pour finir comme indifférence ou somnolence.

Georges Elgozy, L’esprit des mots ou l’antidictionnaire

*pour les personnages de Cesare Nebbia

Page suivante »