Lali

4 juin 2012

Savanes 6

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

la phrase coule comme ne coule
que la phrase
c’est le Niger sur nos peaux nues
nous portons le nom des eaux
qui frayent dans les sables
savanes enfin

Joël Des Rosiers, Savanes

*choix de la lectrice de Sally Storch

Les aventures de Lou

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:16

J’étais conquise avant même d’ouvrir le livre. Le quatrième de couverture était si alléchant. Comme peut l’être un gâteau photographié dans un beau livre de recettes imprimé sur papier glacé. Un gâteau qui ne goûte pas ce qu’on aurait voulu qu’il goûte. Signé, Lou a eu le même effet.

Le résumé promettait une correspondance. Or, nous n’avons ici que les lettres de Lou et les pages de son journal intime. Aucune ligne de son écrivain fétiche qui lui a envoyé quelques cartes postales en réponses à ses nombreuses lettres. Ça commence mal. De plus, la traduction est tellement franchouillarde, d’une part, et la langue utilisée tellement peu celle d’un enfant, d’autre part, que nul enfant de chez nous ne pourra dépasser les dix premières pages. (Ou vingt, s’il est plus patient que la moyenne des enfants.)

En fait, la seule chose qui tienne debout, c’est la vie de Lou, le divorce de ses parents, le fait que son père passe son temps sur les routes dans son semi-remorque, qu’il ait emmené Bandit le chien en partant, privant le jeune Lou se son seul ami. Qu’il raconte tout ça par lettre à un écrivain qu’il ne connait pas et qui lui a envoyé quatre cartes en six ou sept ans ne tient pas la route, n’en déplaise à l’auteure. Pas plus que le fait qu’il lise toujours le même livre jusqu’à ce que son correspondant écrivain lui suggère d’en lire un autre. N’importe quel parent, n’importe quel enseignant, l’aurait fait dans la vraie vie.

Pour tout vous dire, oubliez Signé, Lou. Et essayez de ne pas tomber dans le piège de certains quatrièmes de couverture. Je sais, ce n’est pas facile. Mais je vais essayer moi aussi.

Un escalier pas ordinaire

Filed under: Les trouvailles de Lali — Lali @ 15:26

L’escalier-bibliothèque conçu par la firme londonienne Levitate Architecture est une véritable merveille. Pour en découvrir tous les aspects, c’est ici.

Juste un peu de rose

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 11:32

… auquel je n’ai pas été en mesure de résister!

Ce que mots vous inspirent 680

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

Écrire, aimer,
il n’est jamais trop tard pour s’y mettre.

(Jacques Brault)

*toile d’Antonio Galvez