Lali

17 mai 2008

Les vers de Sophia 8

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

kiesel-conrad.jpg

Et soudain, l’univers s’est illuminé La lectrice de Conrad Kiesel avait enfin trouvé écho à ses sentiments, trouvé en Sophia de Mello Breyner presque une sœur tant les mots de celle-ci exprimaient ses propres émotions.

J’ai vu

J’ai vu des pays de pierres et de fleuves
Où des nuages sombres comme des araignées
Rongent le profil violet des montagnes
Parmi des crépuscules roses et froids.

Mouvante je suis passée à travers les images
Excessives de terres et de ciels
Plongeant dans le corps de ce dieu
Qui s’offre, tel un baiser, dans les paysages.

Le ciel était si bleu…

spratt-tina-1.jpg

Le ciel était si bleu que je n’y ai pas cru. Les prédictions sont si rarement justes. Et pourtant, me voici à écouter tomber la pluie, comme la lectrice de Tina Spratt, un livre ouvert sur les genoux, tandis que la chanson d’Eurythmics me revient aux lèvres. Et je ne sais plus si c’est la pluie, mon livre ou la chanson qui me fait rêver.

Le lecteur de la plage

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 17:38

brown-stacy.jpg

Il attend toujours la fin de l’après-midi. L’heure où petit à petit la plage se vide. Où parasols et chaises se ferment. Où on rassemble la marmaille. Où le soleil est moins dru. Et il prend place. Et plus la lumière perd de son intensité, et plus la plage devient déserte. Et plus le lecteur de Stacy Brown est heureux.

Le lilas de ma voisine

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 11:56

photo-459.jpg

photo-460.jpg

photo-461.jpg

photo-462.jpg

photo-463.jpg

photo-465.jpg

Voilà des jours que j’avais l’œil dessus. Ça n’allait plus tarder, je le sentais. Et même si les fleurs ne sont ouvertes qu’à moitié, je n’ai pas résisté à la tentation de vous le présenter. Un jour viendra où serai-je peut-être en mesure de vous faire humer cette odeur qui est restée dans mes marines? On peut rêver, non?

Ah! le printemps, ça sent toujours le lilas.

Les mots qu’on lui a dits la veille

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 11:01

mattlin-scott.jpg

Elle a fait du café et elle a ouvert ses livres. Et elle est partie en voyage dans les pays des héros de ses romans, dans les villes natales des auteurs qu’elle aime, dans tous ces endroits dont elle rêve. Elle a fait du café et elle a ouvert ses livres. Et elle s’est mise à rêver…

Un jour… Pourquoi pas?

Et la lectrice de Scott Mattlin a fait taire en elle les mots qu’on lui a dits la veille : on meurt avec ses rêves et on ne les réalise jamais.

Pas elle.

Le cèdre pleureur idéal

Filed under: Vos traces — Lali @ 9:17

img_0889_cedre-pleureur.jpg

Reine a déniché le cèdre pleureur idéal pour donner l’ombre nécessaire à tout lecteur qui passera par là. Et par là, c’est tout à côté de la maison de Chateaubriand, dans la Vallée-aux-Loups. Ça donne envie de faire un détour un de ces jours, non?

Le rond-point de Surgères

Filed under: Ailleurs,Signé Lilas,Vos traces — Lali @ 8:16

dsc_0121.JPG

dsc_0122.JPG

dsc_0123.JPG

Il suffit parfois d’un rond-point pour que le regard s’éclaire. Pour que les yeux s’écarquillent. Pour qu’on pense à qui cela fera plaisir. Et Géraldine a su immédiatement que le rond-point de Surgères (Charente-Maritime) où la main de Ronsard écrit un sonnet à Hélène allait me plaire. Et je sais qu’elle a souri quand elle a pris les photos. Ne me demandez pas comment je le sais, mais je le sais.

Les eaux de Versailles

Filed under: Ailleurs,Vos traces — Lali @ 7:33

tz5-1005_64.jpg

tz5-1005_32.jpg

tz5-1005_46.jpg

tz5-1005_20.jpg

tz5-1005_38.jpg

tz5-1005_14a.jpg

tz5-1005_23.jpg

Il y a beaucoup d’eau à Versailles. Bassins, plans d’eau, fontaines. Et je crois que notre amie Denise n’avait d’yeux que pour elle. Ou presque…

Un vœu pour Cath (et pour moi)

Filed under: États d'âme,Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 0:00

photo-413.jpg

En ce jour d’anniversaire, celui de Cath, j’ai envie de faire un vœu autant pour elle que pour moi. Je nous souhaite de marcher dans les rues de Montréal ensemble chacune pendue au bras de Jean-Marc avant son prochain anniversaire. Rue Duluth, pour voir cette jolie maison et partout où nous aurons envie de nous promener! Et que s’additionnent tous les éléments nécessaires pour que mon (notre?) rêve devienne réalité.