Lali

21 octobre 2010

Au pays des poètes russes 11

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

voros-geza-2.jpg

La lectrice peinte par Geza Vörös n’a pas hésité une seconde. Sitôt qu’elle a lu ces vers de Nicolas Goumilev dans l’Anthologie de la poésie russe, elle a su que ce serait cet extrait ce qu’elle allait vous offrir :

Le verbe

Sur l’univers à son réveil
Dieu veillait en sa majesté!
Un mot arrêtait le soleil,
Un mot effaçait les cités!
L’aigle arrêtait son vol superbe,
Les étoiles tremblaient de peur,
Quand la flamme rose du verbe
Traversait parfois les hauteurs.

morceaux d’histoire

dufaux-frederic.jpg

dans le sommeil de ton regard
bribes de mots retenus
posés à même ma peau nue
comme morceaux d’histoire

(octobre 2010)

*toile du peintre suisse Frédéric Dufaux

Au quatrième étage, l’amour

Filed under: À livres ouverts,Mes lectures belges — Lali @ 19:28

ancion.gif

L’immeuble tient à peine debout, les deux premiers étages sont condamnés. Tout là-haut vivent dans une seule pièce Marie, malade, alitée, et Thomas, qui lui tait la vérité concernant tout ce qui n’est pas eux, qui n’a plus rien à troquer contre quelque nourriture déjà improbable à trouver et qui doit partager, avec des gens qui lui ont été imposés par son propriétaire parce qu’il n’est plus en mesure de payer son loyer, le reste de l’appartement.

Tour pour protéger Marie. Tout pour qu’elle se repose. Tout pour qu’elle ne sache rien. Et cela veut dire soir après soir l’histoire de Serge qu’il lui raconte pour l’endormir. L’histoire d’un improbable plombier qui arrive un jour au quatrième étage d’un immeuble. Ce même quatrième étage, celui où il vit avec Marie, on le comprendra en cours de route.

Un roman aux accents de désespoir dans une ville qui a perdu son humanité. Un roman où le seul espoir s’appelle aimer. Envers et contre tous, contre tout. Là, au quatrième étage d’un immeuble qui tombe en ruines. Un roman à l’écriture imaginative, colorée, mettant en scène des personnage auxquels on s’attache et pour lesquels on tremble. Un roman qui donne envie de lire les autres livres de l’auteur qui publie ici aussi. À suivre, donc.

Lu dans le cadre du Challenge « Littérature belge ».

challenge.gif

Le cadeau de Jean-Louis

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 15:00

garneau-hector-de-saint-denys.jpg

J’aime fréquenter Laurentiana, le blog de Jean-Louis. Il y a toujours là pour l’amoureuse de la littérature québécoise que je suis et qui l’ai défendue pendant nombre d’années à titre de libraire et en tant qu’animatrice à la télé et à la radio de quoi me nourrir, me donner envie de fouiner ou de relire des titres qui évoquent des souvenirs indélébiles.

Et parce que, parfois, et même souvent à mon égard, les blogueurs se montrent d’une générosité qui m’émeut, Jean-Louis a numérisé pour ma collection une lectrice peinte par le grand poète Hector de Saint-Denys Garneau dont vous avez pu lire ici quelques extraits en avril 2009.

Une lectrice tiré de ce livre dont parle avec enthousiasme Jean-Louis. Mais ce n’est pas là le seul livre dont il fait l’éloge. Faites le tour, pendant que vous êtes là-bas. Mon petit doigt me dit que vous deviendrez des habitués de l’endroit.

La suggestion du 21 octobre 2010

Filed under: Couleurs et textures,La suggestion du jour — Lali @ 12:00

de-zurbaran-francisco-3.jpg

Mais où s’en va-t-elle? La lectrice peinte par Francisco de Zurbaran aurait-elle décidé de visiter cet endroit?

La maison du poète

Filed under: Scènes livresques,Vos traces — Lali @ 10:36

tz5-20100919-003_l.jpg

C’est à Locronan que Denise l’a dénichée. Et pour tout savoir davantage sur ce lieu, un petit tour ici s’impose!

Ce que mots vous inspirent 258

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

beckmann-max-1.jpg

C’est le propre de l’homme de se tromper; seul l’insensé persiste dans son erreur.[Cicéron]

*toile de Max Beckmann

Couleurs d’automne 3

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 7:11

photo-394_automne.jpg

photo-424.jpg

photo-427.jpg

photo-430.jpg

photo-423.jpg

Et aussi lumière d’automne qui ajoute à la beauté de cette saison!

Lever de soleil de ma fenêtre

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 6:32

photo-140ciel.jpg

Alors que tous les fils me rappellent ceux qui nous lient…