Lali

6 juillet 2011

Les vers d’Eugène 9

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

van-der-mijn-heroman.jpg

Question :
Sait-on se donner

Entièrement
À ce que l’on écrit?

Écrire ainsi
Est une forme de l’amour

Dont on cherche à deviner
Ce qui l’inspire.

Et tu ne devineras pas d’avance.
À toi de trouver en écrivant.

Eugène Guillevic, Présent

*choix de la lectrice du peintre néerlandais Heroman Van Der Mijn

Personnage piégé, lecteur piégé

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 19:55

manguel_retour.gif

Avec Un retour, Alberto Manguel nous plonge dans un univers qui devient de plus angoissant à mesure que le héros, Fabris, retrouve au hasard d’une promenade dans la ville de sa jeunesse qu’il a quittée il y a 20 ans pour Rome, les protagonistes de sa propre vie, pareils ou inchangés, dans des situations qui ont tout du fantastique.

Dans un premier temps, le chauffeur de taxi le dépose devant un hôtel qui n’est pas celui où il devait aller. Puis, cette ville qu’il pensait quasi identique se révèle être un tel labyrinthe qu’il perd de vue les lieux dans lesquels il entre ainsi que les personnages de son passé qui s’y trouvent. Comment, alors qu’il avait quitté Rome pour assister au mariage de son filleul, se retrouve-t-il dans un autobus conduit par un des anciens professeurs, lequel le déposera dans un lieu apocalyptique d’où il ne pourra plus partir?

J’avoue que j’attendais une autre fin, que j’aurais voulu trouver une raison à l’aventure de Fabris, mais que j’ai fermé le roman de Manguel sans comprendre le dessein de l’auteur. À moins, au fond, qu’il n’en ait eu d’autre que celui de nous piéger comme il l’a fait de son personnage?

Il vient d’avoir trois ans

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 16:12

tooshtoosh.jpg

Il a passé plus de temps avec elle qu’avec sa propre mère. Celle-ci n’était d’ailleurs pas présente le lundi où il a soufflé les trois bougies qui décoraient le gâteau. Elle avait choisi ce jour-là pour abandonner le petit, pour n’en avoir plus la responsabilité, pour se décharger de ce paquet encombrant dont sa propre mère s’occupait la plupart du temps. La mère préférant danser dans des lieux mal famés pour se payer de la poudre à lui tendre les bras au moment de ses premiers pas.

Lisette pleurait en me parlant de sa fille et de son petit-fils dont elle a maintenant la charge suite à la paperasserie signée par son aînée. Elle pleurait à cause de ses jambes enflées qui l’empêchent de marcher bien longtemps. Parce qu’elle est constamment à bout de souffle. Parce que la plus jeune de ses quatre filles aura bientôt 18 ans et qu’elle espérait enfin pouvoir se reposer, se soigner, elle qui les a élevées toute seule tout en gardant nombre d’enfants des environs pour joindre les deux bouts.

Lisette pleurait en pensant à cet autre enfant qu’on venait de lui léguer. Un enfant au père inconnu maintenant abandonné par la mère. Qu’allait-il advenir de lui le jour où elle ne pourrait plus bouger?

À peine avait-elle soulevé cette question que Montgomery arrivait vers nous. Souriant. En brandissant un énorme bouquet de pissenlits. Lisette m’a regardée, l’a regardé. Il est des questions inutiles qu’un enfant sait faire oublier.

*illustration de Tooshtoosh

Joies d’une promenade du midi

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 12:07

photo-185_juiin2011.jpg

photo-184_juin2011.jpg

photo-186_juin2011.jpg

Pas besoin d’aller loin. Juste à côté du bureau, en fait. Un ancien maire de Montréal qui aimait les fleurs habiterait le complexe au pied duquel se trouvent ces jolis spécimens.

Pétunias du jour

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 10:04

photo-191_juin2011.jpg

photo-192_juin2011.jpg

photo-193_juin2011.jpg

photo-195_juin2011.jpg

photo-197_juin2011.jpg

Juste pour le plaisir des couleurs!

Ce que mots vous inspirent 442

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

ackermann-tonia.jpg

Malheureux celui qui lit sa gloire dans le regard versatile du public. (Fatou Diome)

*toile de Tonia Ackermann

Les roses du jardin botanique 2

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 6:00

photo-257_jb.jpg

photo-258_jb.jpg

photo-260_jb.jpg

photo-264_jb.jpg

photo-268_jb.jpg

Juste pour le plaisir de vous les faire découvrir!