Lali

28 décembre 2014

Piqué des vers 8

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 20:38

BARON (Elisa)

Ciels d’Ostende

Être seul sur le brise-lame
alors qu’au loin, le ciel s’affaisse,
se donne des airs d falaise où se décalquent des bateaux.

Être seul sur le brise-lame
quand le lointain change de robe,
quand les nuages se dérobent et la nuit sangle le rideau.

Être seul sur le brise-lame
où le soleil jamais ne sombre :
il est la lumière de l’ombre et le linceul du jour sur l’eau.

Pierre Coran
(dans Piqué des vers! de Colette Nys-Mazure et Christian Libens)

*choix de la lectrice d’Elisa Baron

Les disparus 12

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 20:01

VON ZWEIGBERGK (Bo)

C’est dans son rôle de Picolo que je l’ai connu enfant. C’est dans son costume tout droit sorti de la commedia dell’arte qu’il sera vivant à jamais.

*toile de Bo von Zweigbegk

Les disparus 11

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 18:01

DOVER (Annie) - 20

Une autre grande dame s’est éteinte. Elle s’appelait Nadine Gordimer.

*toile d’Annie Dover

Les disparus 10

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 16:01

CORINTH (Lovis) - 5

Jamais je n’oublierai Allemagne mère blafarde. Ni le visage d’Helma Sanders-Brahms quand elle est venue présenter son film à Montréal.

*toile de Lovis Corinth

Les disparus 9

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 14:01

CHABAUD (Auguste)

C’est au moment de son décès que j’ai réalisé à quel point je connaissais peu la poétesse Maya Angelou. Chose à laquelle je compte bien remédier.

*toile d’Auguste Chabaud

Les disparus 8

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 12:01

CHASE (William Merritt) - 20

C’est grâce à une lectrice croisée sur le forum de Babelio que j’ai découvert l’écrivain Jean-Claude Pirotte. Une aventure qui ne va pas s’arrêter là.

*toile de William Merritt Chase

Les disparus 7

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 10:01

KING (Haynes) - 9

Quand nous sommes arrivés aux Saintes-Maries-de-la-Mer ce jour de juillet 1981, le visage du père de Florence s’est tout de suite illuminé. Son pote était là. Il jouait de la guitare pour tous ceux qui étaient là. Cet après-midi de juillet, grâce à Manitas de Plata, je suis devenue accro au flamenco, non pas dansé, mais interprété à la guitare.

Merci Manitas.

*toile signée Haynes King

En vos mots 403

Filed under: Couleurs et textures,En vos mots — Lali @ 8:00

KLEITSCH (Joseph) - 2

Pour ce dernier dimanche de l’année, j’ai choisi pour vos mots cette lectrice peinte par Joseph Kleitsch parce qu’il y a quelque chose de déterminé et de nostalgique dans son regard. Comme si elle s’apprêtait à faire un choix, à poser un geste irrémédiable. Presque comme si son propre sort dépendait de ce qui se trame depuis un moment.

Mais ce n’est peut-être pas le cas. Il se peut qu’elle soit simplement en train de rêver ou de penser à tout ce qu’elle a à faire aujourd’hui. À vous de nous le dire. À vous de nous raconter en vos mots ce que cette lectrice vous inspire.

C’est avec bonheur que nous vous lirons en 2015, puisque les commentaires ne seront pas validés avant dimanche prochain, comme le veut l’habitude.
D’ici là, bonne semaine et bonne fin d’année à tous!

Les disparus 6

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 6:01

JURICK (Karin) - 31

Je connais beaucoup moins la féministe que l’éditrice. C’est peut-être la raison pour laquelle je suis restée loin du débat entourant ce qu’on doit ou pas à Antoinette Fouque. Préférant écouter cette entrevue diffusée sur les ondes de France Culture.

*toile de Karin Jurick

Les disparus 5

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 5:01

NUL114084

Quand j’ai appris la nouvelle de son décès, je me suis tout de suite dit que j’avais trop peu lu Mavis Gallant. Et encore plus après la lecture de cet article. Mais il n’est jamais trop tard. Les livres survivent aux auteurs.

*toile d’Édouard Vuillard

« Page précédentePage suivante »