Lali

2 août 2011

Quelques pétales d’amour 6

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

martin-kavel-francois-2.jpg

Comme l’oiseau migrateur

Il est venu sans bruit
Sans laisser de trace
Il s’en est allé
Ma vie n’est plus que tristesse

Pareil au grain
Broyé par une meule
Mon cœur qui tenait enlacé
Son bien-aimé
Fond en larmes

Séparés l’un de l’autre
Même s’il me fuit
Comme l’oiseau migrateur
De mon bien-aimé
Je retrouverai le cœur

Comme l’eau se mélange à l’eau
Mon cœur fusionne avec le tien
Je ne peux le reprendre
Ni le donner à un autre

Kim Cho-hyé, Cent pétales d’amour

*choix de la lectrice de François Martin-Kavel

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire