Lali

26 janvier 2008

Mon carnet

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 7:29

zga1

Je sortirai mon carnet, comme en a un le personnage de Zulia Gotay de Anderson. J’y trouverai des phrases jetées en cours de semaine, quelques notes sur des lecteurs potentiels, des impressions sur d’éventuelles lectrices à raconter. J’y trouverai peut-être aussi des mots qui, sur le coup, ont été semés, pensant que quand je les lirais plus tard, me sembleraient évidents mais qui vont me laisser coite et ne rien évoquer. Et puis, j’écrirai, cherchant une toile à joindre à un texte ou m’inspirant d’un tableau. Parce que ce n’est jamais pareil. Le tableau se raconte parfois et d’autres fois, j’illustre ce que je veux raconter. Il n’y a pas de règles. Et je n’aime pas qu’il y en ait quand je peux les éviter…

2 commentaires »

  1. C’est ce qui fait le charme de ton beau pays, Lali.

    Comment by Denise — 26 janvier 2008 @ 15:06

  2. Parce que l’image peut devenir parole comme la parole peut devenir image. On parle bien, d’ailleurs, de mots imagés, d’images poétiques voire d’images littéraires.Les grands écrivains parlent de peinture et de musique sans compter qu’ils pratiquent ces arts avec bonheur : les dessins de Hugo !Un maître de l’image avec la plume… et le pinceau !

    Comment by Reine — 26 janvier 2008 @ 15:46

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire