Lali

2 mai 2021

En vos mots 734

Filed under: Couleurs et textures,En vos mots — Lali @ 8:00

J’aime beaucoup les illustrations de Jessie Willcox Smith, comme vous avez pu le constater par ces quelques billets. Raison pour laquelle j’ai choisi de vous proposer cette scène livresque afin que vous la racontiez en vos mots, comme vous le faites si bien semaine après semaine depuis 14 ans.

Aucun commentaire ne sera validé avant dimanche prochain, comme le veut l’habitude, ce qui vous donne amplement le temps de nous concocter une histoire que nous nous ferons un plaisir de découvrir dans un semaine et de lire les textes déposés sur la toile de dimanche dernier.

D’ici là, bon début de mai et bonne semaine à tous!

2 commentaires »

  1. Tous mes plus merveilleux moments
    Lorsque parfois je dissèque
    Mes journées de petit enfant:
    C’est à la bibliothèque!

    Mes souvenirs de jeune ado:
    Etait-ce en discothèque?
    Que non, c’était beaucoup plus beau,
    C’est à la bibliothèque!

    Où donc vais-je me cultiver?
    Pinaco- ou cinémathèque?
    Non, vous savez bien où je vais:
    C’est à la bibliothèque!

    Comment by anémone — 8 mai 2021 @ 17:36

  2. Je garde de mon enfance, dans un coffret de mon âme, tant de souvenirs volés au regard des autres, lorsqu’ils racontent ces petites choses, tendres et sans importance, qui font le bonheur de mes pages blanches.

    Quelquefois j’ai une sœur. Des vacances en Espagne. La chaleur de Séville. L’insouciance des jours heureux…

    Et nous passons des heures sans fin à nous lire des histoires où dans des mondes inachevés foisonnent des rires d’enfant. Complices et tendres. Avec un brin de folie pour que les souvenirs ne s’effacent jamais.

    Puis le temps de grandir pour ne ressembler qu’à nous-mêmes. Garder au fond de nous la mémoire vive de toutes ces choses qu’on n’a jamais vécues. Mais auxquelles on finit par y croire. Même si.

    Et certains soirs, quand le cœur devient trop lourd, j’écris à la marge de la nuit blanche ces choses qui m’ont tant manqué, à l’encre parfumée des fleurs de tous ces souvenirs volés.

    Comment by Armando Ribeiro — 9 mai 2021 @ 0:48

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire