Lali

2 avril 2013

Les poèmes de Silvina 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

Tue-moi, splendide et sombre amour,
si tu vois dans mon âme s’égarer l,espérance,
si le cri de douleur en moi se lasse,
comme dans mes mains succombe cette fleur.

Dans l’abîme de mon cœur
tu trouvas un espace digne de ton attente,
en vain de ton ciel tu m’éloignas
laissant en flammes ma désolation.

Contemple la misère, la richesse
de qui connaît toute la joie.
Contemple mon hypnotique tristesse.

Ô toi qui me fis don de l’harmonie!
Je crois sans espérance en ta promesse.
Amour contemple-moi, dans tes bras, prisonnière.

Silvina Ocampo, Poèmes d’amour désespéré

*choix de la lectrice de Guy Mazeau

Les aventures de la princesse Échalote

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:54

Décidément, on n’a plus les princesses qu’on avait! La reine Bergamote est totalement découragée. La princesse Échalote, sa fille, n’a rien à voir avec l’image traditionnelle qu’on se fait d’une princesse. Mais rien du tout! La princesse Échalote ne sait pas marcher comme tout le monde, elle préfère courir. Et pour ce qui est de valser, de se tenir à table, on repassera. Ces choses-là n’intéressent nullement Échalote, qui préfère courir et ne pas se peigner.

Mais la reine Bargamote a décidé qu’il était temps que sa fille apprenne les bonnes manières, du moins celles propres à une princesse et décide de l’inscrire dans une école où on apprend Comment devenir une parfaite princesse en cinq jours. Ce sera pour le lecteur l’occasion de constater à quel point la princesse Échalote n’a aucun talent pour tout ce qui est requis pour faire d’elle une parfaite princesse.

« De jolies petites princesses qui restent assises toute la journée, ce n’est pas bien difficile à trouver. Mais des princesses qui courent plus vite que celle-là, il n’y en a pas! » affirme la reine Bergamote à titre de conclusion. Beau message pour bien des parents qui voudraient tant que leurs enfants soient parfaits au lieu de cultiver leur différence. Heureusement, ma mère a vite compris (et sans que j’aie besoin de courir à perdre haleine) que je ne serais jamais une petite fille parfaite. Elle m’a sauvée de l’ennui.

Comment devenir une parfaite princesse en cinq jours : à offrir à toutes les mamans. Et à leurs filles, quand les premières auront bien compris le message.

Des sculptures qui ne laissent pas de bois!

Filed under: Couleurs et textures,Les trouvailles de Lali — Lali @ 11:08

Les sculptures de l’artiste italien Nino Orlandi ont de quoi fasciner et séduire. Je vous laisse découvrir la suite!

Ce que mots vous inspirent 894

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

Comme il n’y a pas de fleuve sans méandre, il n’y a pas de vie sans épreuve… (Duong Thu Huong)

*toile de George Hayter