Lali

29 janvier 2017

Un dimanche avec Alexandre Pouchkine 8

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 16:01

GROSSMAN (Barbara) - 30

Moscou compte autant de beautés
Que la nuit d’aimables étoiles;
Mais la lune sur le ciel noir
Brille, et éclipse ses compagnes.
Mais celle que je n’ose pas
Troubler par le chant de ma lyre,
Comme une lune en majesté
Brille seule parmi les femmes.
Elle semble fouler la terre
Avec une fierté céleste!

(extrait d’Eugène Onéguine d’Alexandre Pouchkine)

*toile de Barbara Grossman

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire