Lali

7 mars 2009

Quand les ours mènent l’enquête

Filed under: Couleurs et textures,Nouvelles débridées — Lali @ 16:01

geral.jpg

Ce qu’on a d’abord pris pour un déversement d’huile dans un village de l’Estrie vient de connaître un dénouement inusité. En effet, il ne s’agissait pas du tout d’huile de chauffage, mais bien de sirop d’érable de contrebande qui traversait la frontière par un savant réseau de tuyaux conçu à la manière d’un oléoduc. C’est une arrivée massive d’ours, attirés par l’odeur sucrée, qui auraient mis la puce à l’oreille des enquêteurs qui n’avaient pas pensé à goûter la dite huile!

*toile de Geral

5 commentaires »

  1. sirop d’érable en contrebande… ça me fait rire cette histoire… alors qu’il auraient pu prendre du beurre d’érable pour le transporter et puis le fondre pour faire du sirop… ça aurait évité l’écoulement…

    comment je suis bête?… le sirop est liquide non?… alors il faut faire fondre le beurre comme je l’ai dit…

    Comment by Myzo Gino — 7 mars 2009 @ 16:06

  2. Puff ! viens vite, il y a un article pour toi. Tu va pouvoir te rouler dans le sirop d’érable et t’en mettre plein les babines…Chut ! c’est entre nous. C’est une première…mais fais toi tout petit car il y a déjà de gros ours sur place. A toi de jouer et je sais que tu es futé…

    Bonne nuit Puff et régale-toi !

    Comment by Denise — 7 mars 2009 @ 16:09

  3. Les gros ours étaient à l’oléoduc tandis que les oursons étaient à l’hydromel!

    Comment by Puff — 7 mars 2009 @ 17:15

  4. oléoduc, hydromel… voilà deux mots élaborés qui ne me disent rien. Pourtant j’avais tellement envie de rire, mais je vais encore attendre. C’est pas bien de rire trop tôt.

    Comment by Myzo Gino — 8 mars 2009 @ 0:49

  5. Héhé, cela me rappelle un article où l’on parlait de Russes qui passaient des substances par ce même moyen ( une canalisation sous un lac) mais là c’était de la vodka.

    Comment by Ray — 18 mars 2009 @ 19:58

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire