Lali

30 mai 2007

L’absence de désir

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 20:24

barton

Bien sûr qu’elle pourrait aller le rejoindre. Elle n’aurait qu’à enfiler une robe et appeler un taxi. Bien sûr qu’elle pourrait le faire. Elle se laisserait faire. Elle se perdrait dans son désir à lui, son désir éperdu d’elle.

Bien sûr qu’elle finirait par se laisser porter par son désir à lui. Bien sûr.

Mais la lectrice de Stuart Barton risque de ne pas bouger.

Il pleut. Le livre choisi au hasard s’avère passionnant et elle a fait couler un bain pour y lire.

Il pleut. Bien sûr qu’elle pourrait ouvrir un parapluie et aller jusqu’à lui. Bien sûr. Se donner et repartir dans la nuit.

Mais tout la retient hors de cette chambre où il l’espère. Autre chose que la pluie, autre chose que le livre, autre chose que la baignoire.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire