Lali

28 mai 2019

Comme un miroir 12

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59
tu as dit :
quand de loin
je vois que tu es là
le cœur
me bat
comme un papillon

cela est pour moi
un poème

et je m'incline
accablée
je ne sais pas
si c'est à cause du miracle
du langage
ou du miracle de l'amour


Laura Cerrato, Comme un miroir qui s'attarde

*choix de la lectrice de Philippe Schulte

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire