Lali

14 mars 2013

À la nuit montante 6

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

Les routes, les chemins, les sentiers,
nous nous en détournons
pour gagner d’autres espaces
libres de toute attache.

Quand le jour pèse sur les herbes
et que le souffle s’effiloche,
il nous reste à inventer
d’autres issues, d’autres passages
pour croire encore à l’inespéré.

Max Alhau, À la nuit montante

*choix de la lectrice d’Eduard Abzhinov

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire