Lali

4 janvier 2009

L’anthologie 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

zaryanko-sergey.jpg

La lectrice de Sergey Zaryanko est entrée sur la pointe des pieds au salon. Il y a toujours quelque chose d’intimidant à être la première à ouvrir les pages d’un livre. Mais elle n’a pas été longue à prendre le livre et à le caresser, à aller ici et là dans l’Anthologie de la poésie française contemporaine les trente dernières années d’Alain Bosquet. Ce poème l’attendait :

Seule

Poésie seule poésie
Amoureuse savante
De tout ce que la langue ignore;
Respectueuse du mystère;
Paysanne de l’invisible;
Imaginant l’imaginaire;
Domicile de la pensée;
Prêtresse du réel;
Dépositaire des orients
Vertigineux et impatients
De l’âme qui appelle
Et qui connaît le nom
Dans la caverne de sa chair.
Orpheline aujourd’hui, abandonnée
À ton unique autorité
Sacramentelle et salutaire,
Ô toi, le tout dernier soupir
Du souffle saint de la parole!

(Armel Guerne)

Pour ouvrir de nouveaux horizons

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 23:58

250442970_l.jpg

J’ai eu bien longtemps une anthologie de la poésie française signée Pierre Seghers. C’est parce que j’ai voulu l’ouvrir dernièrement que j’ai dû me rendre à l’évidence qu’elle fait partie de ces livres prêtés qui ne sont jamais rentrés au bercail… Si bien que j’ai décidé de mettre le nez dans une autre. Peut-être allais-je faire des découvertes? Et c’est ce qui est arrivé.

L’Anthologie de la poésie française contemporaine les trente dernières années d’Alain Bosquet – trouvée à la bibliothèque – m’a emmenée ici et là dans des chemins que je ne connaissais pas, vers des auteurs dont je n’avais jamais entendu parler. Et c’est pour cette raison qu’à partir d’aujourd’hui les lectrices du soir trouveront une à une le livre posé sur la table, pour elles, pour leurs découvertes.

Puisse ce qu’elles choisiront pour nous vous plaire et ouvrir de nouveaux horizons!

Le conseil de José Saramago

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 23:01

kuck-sandra-2.png

Il faut se laisser guider par l’enfant qu’on a été. L’enfant, c’est quelque chose qui est quelqu’un qui n’est plus. (José Saramago)

*toile de Sandra Kuck

Ce qu’il faut donner à un enfant

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 22:01

jablonski-martin.jpg

Que tu lui donnes un crayon
Et l’enfant bâtit sa maison
.
[Claude Nougaro]

*toile de Martin Jablonski

L’œuvre d’un enfant

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 21:01

kurbanov-arsen-1.jpg

L’œuvre d’un enfant ne manque jamais de nous provoquer, d’en appeler à nous, parce qu’elle est pénétrée et imprégnée de cette assurance quasi magique qui naît d’une approche directe et spontanée des objets. (Henry Miller)

*toile d’Arsen Kurbanov

La question de Christiane Singer

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 20:01

kozlina-yvonne.jpg

Qui peut mieux qu’un enfant nous arracher à toutes nos amarres? (Christiane Singer)

*toile d’Yvonne Kozlina

Un enfant instruit

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 19:01

knowlton-baxter.jpg

Un enfant qui ne s’est instruit qu’à l’école n’est pas un enfant instruit. (George Santayana)

*toile de Baxter Knowlton

Le cœur d’un enfant (selon Michel Jonasz)

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 18:01

koch-ada.jpg

Le cœur d’un enfant c’est grand. L’amour s’y déverse en cascade. [Michel Jonasz]

*toile d’Ada Koch

Pour se rapprocher des enfants

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 17:01

khorosheva-olga.jpg

Si l’on veut s’approcher des enfants, il faut parfois devenir enfant soi-même. [Bozena Nemcovà]

*toile d’Olga Khorosheva

Ce qui émeut Montherlant

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 16:01

johnson-eastman-3.jpg

Il n’y a rien de plus émouvant au monde que de parler avec gravité à un enfant. (Henry de Montherlant)

*toile d’Eastman Johnson

Page suivante »