Lali

19 octobre 2016

Petits riens 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

campos-edson-2

Elle dit C’est toujours
la même histoire avec toi
Rien n’est jamais
ni blanc ni noir
et quand tu parles
c’est par énigmes
comme si le monde
avait les yeux de ton poème

Guy Goffette, Petits riens pour jours absolus

*choix de la lectrice d’Edson Campos

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire