Lali

8 décembre 2016

Les vers de Rita 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

jave-1

Sur la surface de la mer en détresse
L’amour est un éternel recommencement
L’amour est l’intarissable jeunesse
Qui nourrit l’esprit des gens.

Toile tissée par la solitude
Voile formée par les pleurs en granite
D’une femme en quête de plénitude
Devant un soleil qui tourne en orbite.

Qu’en est-il de la douce chaleur?
Jetée au fond de l’abîme
Attisant la flamme du cœur
Ranime-toi passion sublime.

Ô petite lumière si chère à mon cœur
Dans l’infinité du temps
Je découvre le prix du bonheur
À travers l’immensité des sentiments.

Rita Mestokosho, Née de la pluie et de la terre

*choix de la lectrice de Jave (dont toute trace a disparu)

Un commentaire »

  1. Merci infiniment, Lali. Magnifiques ces poèmes!
    J’apprécie énormément ces vers de Rita. Je suis très sensible à tout ce qui concerne le peuple amérindien. J’avais lu Mille femmes blanches et récemment la suite, La vengeance des mères, de Jim Fergus. Et un livre tout récent, Ce qu’elle ne m’a pas dit d’Isabelle Bary.

    Je vais me procurer sans délai ce recueil de Rita.

    Partage d’une vidéo, parmi mes recherches…

    https://www.youtube.com/watch?v=irrY3E0wq-8 (traduction en français d’après la langue d’origine)

    Comment by Chantal — 9 décembre 2016 @ 18:36

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire