Lali

17 janvier 2017

Les vers de Guillaume 5

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

smith-thomas-1

on tait sur son visage
toute part de soi

masquant ce que nous sommes
on peint la lumière
de parcelles d’ombres

entre chaque trace laissée
la réplique de l’absence

Guillaume Lebel, La voix meurt pleine

*choix de la lectrice de Thomas Smith

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire