Lali

1 mai 2011

Le dimanche des définitions 24

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 23:01

muschamp-francis-sydney-1.jpg

Tire-lyre : cochon de porcelaine où le poète minutieux conserve, pour temps de crise, des mots étranges, des bouts de vers et de belles phrases qui n’ont pas encore reçu d’emploi.

Alain Finkielkraut, Petit fictionnaire illustré

*toile de Francis Sydney Muschamp

4 commentaires »

  1. Lorsque j’étais petite, je mettais des petits sous dans mon joli cochon 😉

    Comment by Denise — 2 mai 2011 @ 7:41

  2. Merci Lali pour ce beau dimanche avec des termes du Petit fictionnaire illustré. Quel plaisir 😉
    Et les toiles, comme d’habitude sont splendides!
    Bisous!

    Comment by Denise — 2 mai 2011 @ 7:48

  3. Ma tyrelyre, ma tyre-lire, flûte zut ma tirelire c’était un éléphant : c’est plus grand qu’un cochon, non, hein Denise ?

    Comment by LOU — 2 mai 2011 @ 12:18

  4. Merci, Lali, Une philosophie et une facette d’Alain Finkielkraut que je découvre grâce à toi. Ces mots poétiques et définitions sont vraiment pleines de fantaisie et d’humour.

    Un livre à offrir et même … à s’offrir!

    Bisous. Quatre, pas moins !

    Comment by Chantal — 2 mai 2011 @ 16:03

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire