Lali

6 mai 2019

Le jardinier qui cultivait des livres

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 20:11

Quel magnifique album! Quelle histoire attendrissante! Voilà plusieurs fois que je lis Le jardinier qui cultivait des livres, m’attardant longuement sur chacune des illustrations signées Claude K. Dubois, qui accompagnent avec tant de tendresse et de douceur le texte de Nadine Poirier. Et chaque fois, je suis bouleversée.

Chassé du village où il allait cogner de porte en porte, même en plein de milieu de la nuit afin de lire des extraits de livres aux uns et autres, le vieux jardinier qui aimait tant les livres s’est retrouvé un jour dans une grande vallée. Un endroit où il faisait pousser des romans, des albums, des bandes dessinées et des livres d’aventures à partir de mots qu’il enfouissait dans la terre comme on sème habituellement des graines. En prenant bien soin de protéger les pages de la pluie et du froid.

Et chaque soir, il cueillait un livre qu’il lisait. Et tout aurait pu continuer ainsi, jour après jour, pour le vieil homme qui aimait tant les livres. Mais la vie en avait décidé autrement. C’est ainsi qu’un matin alors qu’il faisait le tour de son jardin afin de voir pousser ses livres, il trouva une petite fille cachée parmi eux. Pas du tout terrifiée. Elle aussi aimait les livres.

Mais le vieil homme ne sachant que faire de cette fillette qui était seule au monde, aurait bien voulu se débarrasser de l’intruse. Mais celle-ci avait une idée en tête. Si le jardinier pouvait faire pousser des livres, il serait sûrement en mesure de faire pousser des enfants afin qu’elle ait de la compagnie, non?

Il planta donc la petite fille, ses pieds faisant office de racines. Mais quand on ne peut pas bouger et qu’on a faim, soif, puis sommeil, il faut bien que quelqu’un veille sur soi… Ce à quoi s’appliqua le vieil homme, qui ne connaissait rien aux enfants, mais qui faisait de son mieux pour satisfaire la petite.

Pas question que j’en dise plus! Précipitez-vous chez votre libraire afin de commander un exemplaire de cet album. Offrez-le, conservez-le pour vous, ayez-le dans votre bibliothèque si vous avez des petits-enfants. Cet album vous fera croire à nouveau à la bonté et à la tendresse des êtres humains si jamais vous n’y croyez plus certains jours.

Saharet

Filed under: La carte postale du jour — Lali @ 12:00

IMG_20190421_0006

Elle est née Clarissa Rose Campbell en 1879 en Australie. Mais c’est sous son nom de scène, Saharet, qu’elle s’est fait connaître dans toute l’Europe.

De « danseuse excentrique » à San Francisco, puis à Broadway, elle devint danseuse de cancan au théâtre des Folies Bergère et dansa dans quelques films.

Tout cela, je l’ai appris en faisant quelques recherches à partir de cette carte postale offerte par ma sœur. Une merveille dénichée chez un antiquaire de Knowlton.

Ce que mots vous inspirent 2472

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

SCHÖNFELD (Wendelien) - 4

L’esprit sert à tout, mais il ne mène à rien. (Charles-Maurice de Talleyrand)

*toile de Wendelien Schönfeld