Lali

30 août 2020

Un dimanche avec François Cheng 10

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 20:01
 Entre tous les départs, choisissons le retour,
Au centre des retours, refaisons le voyage.
Dans les sillons de cent soleils perclus d'amour,
La source du regard fixera nos visages.


François Cheng, Enfin le royaume

*toile de Ghislaine Gagna (dont toute toile a disparu)

Un dimanche avec François Cheng 9

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 18:01
 L'immense nuit du monde
semée de tant d'étoiles,
Prendrait-elle jamais sens
hors de notre regard?


François Cheng, Enfin le royaume

*toile de Jean-Pierre Walter

Un dimanche avec François Cheng 8

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 16:01
Nuage un instant
apprivoisé,
Tu nous délivres
de notre exil.


François Cheng, Enfin le royaume

*toile d'Anne Womack

Un dimanche avec François Cheng 7

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 14:01
 Le trait, empreinte du souffle, est trait d'union
Reliant yin et yang, terre et ciel, eau et flamme,
Bleu et rouge, vert et jaune, mort et vie, flèche
Par laquelle une âme prend son envol.


François Cheng, Enfin le royaume

*toile de Claerwen Holland

Un dimanche avec François Cheng 6

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 12:01
Au bout de la nuit, un seuil éclairé
Nous attire encore vers son doux mystère.
Les grillons chantant l’éternel été,
Quelque part, la vie vécue reste entière.


François Cheng, Enfin le royaume

*toile de Kay Stanford

Un dimanche avec François Cheng 5

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 10:01
 Plaisir d’amour, comment le préserver
Sinon en aimant d’amour;
Chagrin d’amour, comment le surmonter
Sinon en aimant l’amour?


François Cheng, Enfin le royaume

*toile de David Ross (dont toute trace a disparu)

Un dimanche avec François Cheng 4

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 6:01

 Ce moment partagé, nous nous en souviendrons
Un jour, comme d'un mont par-delà les nuages,
Où tout demeure en soi et se change en son autre :
Arbre en fleur chant de source, feuille au vent papillon.


François Cheng, Enfin le royaume

*toile de Nikolai Matveevich Pozdneev

Un dimanche avec François Cheng 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 4:01
 Sur fond de brume , l'aube dessine
Un ruisseau bordé de saules,
Et puis, tout au bas du ciel,
Elle appose, rouge, le sceau.


François Cheng, Enfin le royaume

*toile de Les Rogers

Un dimanche avec François Cheng 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 2:01
 Embruns, vous ne laissez nulle part
l'empreinte de votre secret;
Seules, nos lèvres gardent de vous
cette saveur de sel et de larmes.


François Cheng, Enfin le royaume

*toile de Gerd Renshof

Un dimanche avec François Cheng 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 0:01

C’est aujourd’hui l’anniversaire du poète français d’origine chinoise François Cheng. L’occasion d’ouvrir un de ses nombreux recueils et de partager avec vous quelques poèmes. C’est sur Enfin le royaume que c’est arrêté mon choix. Et pour accompagner cette toile signée Michael Ranucci ces vers :

 De quelle nuit es-tu venue?
De quel jour? Soudain tu es
Au cœur de tout. Les iris
Ont frémi; le mot est dit.
Page suivante »