Lali

9 avril 2017

Un dimanche en Finlande 1

BUFFET-CHALLIÉ (Jean-Laurent) - 1

Des lecteurs et lectrices arborant du bleu et du blanc, couleurs du drapeau de la Finlande, se sont donné rendez-vous au pays de Lali aujourd’hui, question se souligner la Journée de la langue finnoise. Ce sera aussi l’occasion pour eux de vous offrir quelques citations d’auteurs finlandais, notamment celle-ci, choix de la lectrice de Jean-Laurent Challié :
Aucun changement n’arrive, s’il n’y a pas d’abord quelqu’un pour le rêver. (Rikka Pulkinnen)

16 avril 2016

les mots des poètes

DE LEMPICKA (Tamara) - 7

il y eut leurs mots
longtemps
presque toute ma vie
puis il y eut les tiens
quelque temps
et les leurs à nouveau
pour que je puisse rêver

(avril 2016)

*toile de Tamara de Lempicka

11 avril 2016

Ce que mots vous inspirent 1676

KOSA (Emil Jr)

Une tradition n’est vivante que si elle donne l’occasion d’innover. (Paul Ricœur)

*toile d’Emil Kosa Jr

26 septembre 2015

une lettre jamais postée

DUBOIS (Fabien)

sur la rive
de nos histoires
tremblements de l’inachevé
mains tendues
retrouvées caressées
abandon
toujours le premier
dans lequel emmêlés
nos pas s’impriment
aux pages d’une lettre
jamais postée

(août 2015)

*toile de Fabien Dubois

26 août 2015

sur mes pas

HSU (Peter Y.)

Au détour d’une vie qui nous a échappé
dont des bribes me reviennent parfois
à la faveur d’une pièce de Rachmaninov

c’est Stravinski ce soir
pourtant étranger à ce dédale
dans lequel nous nous sommes perdus
peut-être volontairement
qui m’a ramenée sur mes pas

(mai 2015)

*toile de Peter Y. Hsu

18 juillet 2015

Ce livre

ENOKI (Toshiyuki) - 2

ENOKI (Toshiyuki) - 1

ENOKI (Toshiyuki) - 3

Se perdre dans des tableaux
Leur prêter des vies des histoires
Y glisser un peu des siennes
Et serrer sur son cœur ce livre
Déjà écrit
Qu’on aurait voulu écrire

(juillet 2015)

*sur des toiles de Toshiyuki Enoki

13 juin 2015

son réveil

FLINT (William Russell) - 15

J’aurais voulu une fois encore
écrire je t’aime sur ta peau
dans la fulgurance d’un désir
instantané friable fragile
et incommensurable
mais le soleil s’apprêtait à se lever

et j’ai choisi d’assister à son réveil

(juin 2015)

*toile de William Russell Flint

2 avril 2015

ces fils

BUCHET (Gustave) - 2

au confluent de nos rêves de nos dédales
parfois surgit plus qu’un éclair qu’un reflet
et je tends les mains vers ces fils à peine décousus
inconsciente de ce qui a pris le large
il y a plus d’une fois mille et une nuits

(mars 2015)

*toile de Gustave Buchet

21 mars 2015

dans l’inachevé

BALLAVOINE (Jules Frédéric) - 3

dans l’inachevé de nos gestes
dans nos mots suspendus
dans l’histoire à jamais inachevée
des souvenirs demeurent
d’autres s’estompent
le temps n’épargne que si peu

(mars 2015)

*toile de Jules Frédéric Ballavoine

27 septembre 2014

ni les tiens ni les miens

DYSON (Kelly) - 2

DYSON (Kelly) - 1

les laisser s’échapper
les regarder s’envoler
ne jamais les retenir
ni les emprisonner
les mots ne nous appartiennent pas
ni les miens
ni les tiens
même si inscrits à jamais
à même nos peaux emmêlées

(septembre 2014)

*sur des illustrations de Kelly Dyson

Page suivante »