Lali

6 octobre 2008

Un peu de poésie et de Bretagne 6

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

fenske-ben-3.jpg

Elle voulait tant qu’on lui parle de la mer, elle voulait tant entendre son roulis quand elle a ouvert Fermé pour cause de poésie de Gérard Le Gouic. Et la mer est venue jusqu’à la lectrice de Ben Fenske.

La mer
qu’on croirait composée
de notre sang
qu’elle ne nous rend pas,

la mer
repue de notre descendance
qu’elle garde en sommeil,

la mer,
peut-être nos veilles,
l’insomnie qui sécrète
le goutte-à-goutte du rêve,

la mer,
peut-être nos yeux,
notre regard intérieur,
sûrement notre mémoire,

la mer
comme un poulpe
posé
à plat la terre.

2 commentaires »

  1. L’amour d’un artiste pour son art, un pinceau, une toile et moi, heureuse d’être peinte… et tellement plus heureuse encore maintenant: je suis charmée ma chère Lali que tu m’aies transportée de cette chaise en Bretagne et dans les poèmes de Gérard le Gouic! Merci!

    Comment by Plomteuxke — 3 avril 2009 @ 9:54

  2. Bienvenue chez moi, Plomteuxke l’Anversoire, et au plaisir de te revoir!

    Comment by Lali — 3 avril 2009 @ 9:59

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire