Lali

19 octobre 2008

Voyage jusqu’à toi

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 23:01

hofrichter-martha.jpg

Tu es assise devant moi et j’essaie
De trouver ta trace
Toi qui t’égares à nous chercher
Je ne sais sous quels cieux
Et pour arriver jusqu’à toi
Je traverse des mers de glace
Finalement je t’aperçois là-bas
Tout au fond de tes yeux

Là-bas où tu vis en été
Là-bas où tu m’as oublié
Qu’il est long le voyage jusqu’à toi!
Qu’il est long le voyage, attends-moi!
J’aurai tous les courages
Aide-moi à chasser les orages
Au fond de moi
Qu’il est long le voyage jusqu’à toi
Attends-moi, attends-moi

Tu es assise devant moi
Et j’essaie de sauver la face
Nos regards s’interrogent mais ne se répondent plus
Par-dessus d’inutiles fleurs
Machinalement nos doigts s’enlacent
Pourquoi faisons-nous rêves à part?
Pour m’inviter, dis, qu’attends-tu?

Là-bas où tu vis en été
Là-bas où tu m’as oublié
Qu’il est long le voyage jusqu’à toi!
Attends-moi, attends-moi!
Qu’il est long le voyage jusqu’à toi!
Qu’il est long le voyage, attends-moi!

(Salvatore Adamo)

*toile de Martha Hofrichter

7 commentaires »

  1. Et le voyage jusqu’à soi-même est encore plus long!

    Merci Lali pour ce beau dimanche rempli de chansons auxquelles, pour un fois, mon attention fut mise davantage sur les paroles que sur la musique.

    En passant, merci à l’homme d’Amano, celui qui accroche un sourire au temps qui passe!

    Comment by Flairjoy — 20 octobre 2008 @ 6:04

  2. Tout à fait, Flairjoy ! « Et le voyage jusqu’à soi-même est encore plus long! »…mais lorsque l’on a trouvé SA destination, c’est la découverte, le bonheur, le rêve !

    Bien amicalement !

    Comment by Denise — 20 octobre 2008 @ 7:47

  3. Merci Denise!
    Je sens que tu y es arrivée! Tout espoir n’est donc pas perdu, il s’agit de prendre le bon train je suppose?

    Bonne journée!

    Comment by Flairjoy — 20 octobre 2008 @ 9:06

  4. Ah Denise ! J’ admire ton caractère optimiste.
    Optimiste, pessimiste, réaliste… que ces mots riment et pourtant chacun d’entre eux a un sens différent.
    Alors, ma question est la suivante: pourquoi le fait d’être réaliste induit systématiquement dans la pensée d’autrui que vous êtes pessimiste ?
    Quant à « SA » destination, nous en trouvons toujours une….. mais était ce vraiment la bonne…. ? Nous voulons toujours nous en convaincre.
    D’autre part, certains ont-ils le choix de leur destination ? Notre destin est-il tracé d’avance….

    Comment by chantal — 20 octobre 2008 @ 9:29

  5. Oh quelle surprise ! Je ne connaissais pas cette chanson d’Adamo…Il faut dire qu’il évoque pour moi, le temps de ma jeunesse…

    Comment by Petit Poucet rêveur — 20 octobre 2008 @ 14:28

  6. Merci Flairjoy pour ton gentil commentaire. « Prendre le bon train » ? Pour ma part, c’est être en paix avec moi-même et ne plus m’occuper du qu’en dira t-on. J’espère y être arrivée, Flairjoy.

    Bien amicalement !

    Comment by Denise — 20 octobre 2008 @ 16:40

  7. Chantal, tes mots me touchent !

    Il est vrai « que le fait d’être réaliste induit systématiquement dans la pensée d’autrui que vous êtes pessimiste ? » Mais pourquoi ? Je pense que l’on peut très bien être réaliste et optimiste. L’un empêche pas l’autre, à mon avis ! C’est un vaste sujet et on pourrais en parler des jours et des jours.

    « Quant à « SA » destination…nous en trouvons toujours une…mais était-ce vraiment la bonne…? C’est en nous que nous sentons si c’est la bonne. On pourrait développer des heures et des heures.

    Quant à ta dernière phrase, je pense que certains n’ont pas le choix de leur destination. Je pense à ceux qui naissent dans la misère et continuent de vivre dans la misère. Là aussi, on pourrait en parler longuement.

    Bonne soirée Chantal et merci.

    Comment by Denise — 20 octobre 2008 @ 16:57

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire