Lali

13 mai 2012

Voix de la Méditerranée 23

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

Émerveillements

Jamais au bout du mystère
Qui manœuvre les saisons
Ni de cette branche lépreuse
Qui regorge de feuillage
Ni de l’élan des fleurs
Ou l’essor des bourgeons
Ni de nos terres percluses
D’où naissent les moissons

Jamais au bout du secret
De l’écoulement des feuilles
Talonné par l’hiver acide
Ni des touffeurs de l’été
Après la fronde du printemps
Jamais de terme
Aux arcanes de la vie
Jamais de fin
À nos émerveillements!

Yves Bonnefoy
(dans Les poètes de la Méditerranée)

*choix de la lectrice signée Heinrich Max

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire