Lali

9 septembre 2007

Une lumière inattendue

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 23:32

william henry hunt 2

La nuit arrive de plus en plus tôt. Comme chaque fois que l’automne pointe son nez, annonçant d’ores et déjà un hiver où les journées seront trop courtes, les nuit trop longues. Il lui faut allumer la lampe pour écrire à des heures où il y a si peu de temps encore elle voyait le ciel se teindre de rose sur ses pages.

L’écrivaine de William Henry Hunt est de toutes les saisons, trouvant son bonheur dans chacune d’elles, même si elle a une prédilection pour celle où le soleil se lève très tôt. Elle se réjouit des couleurs de l’automne, comme de la nature qui se réveille au printemps. Elle aime les matins d’hiver où le sol fait crouch crouch sous les pas et l’ensoleillement des jours d’été. Et même si elle aime plus que tout la lumière naturelle, elle aime celle de la lampe qui donne aux mots une lumière parfois inattendue.

Un commentaire »

  1. Je pense que la lectrice appréciera de tout son coeur l’automne où les teintes se mélangent d’or, de fauve, d’orange et de rouge et laissera sa plume de côté quelques heures ne résistant pas à prendre quelques clichés de ces tons si chauds.

    Comment by Denise Rossetti — 11 septembre 2007 @ 15:37

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire