Lali

12 juillet 2013

Une adaptation peu réussie

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:20

Le violon, c’est l’adaptation romanesque du film éponyme de 1976 mettant en vedette le violoniste Maurice Solway qui composa la musique du film, lequel remporta de nombreux prix et a été mis en nomination pour un Oscar. Une adaptation sans émotion, uniquement factuelle, un résumé de film plus qu’un roman, alors qu’il aurait été si agréable de lire un véritable roman, la trame du film étant empreinte de poésie dont le texte semble dépourvu.

C’est en effet une belle histoire que celle de ce violon longtemps convoité par un jeune garçon qui l’a vu dans une vitrine et qui a accumulé un montant en pièces de monnaie pour se l’offrir. Pas assez pour le violon de la vitrine, a affirmé le marchand, mais suffisamment pour un autre instrument. Sauf que le violon en question ne produit pas le son harmonieux auquel s’attendait Christian qui, déçu, le jette dans la poubelle, profondément déçu.

Or, un vieux monsieur qui passait par là ramasse l’instrument décide d’en jouer et de plus, réussit à en tirer des mélodies harmonieuses qui attirent Christian, qui réclame son violon. Cet épisode servira de prétexte à la naissance d’une belle amitié entre le vieil homme et le jeune garçon alors que l’aîné montrera au plus jeune les rudiments du violon.

Autrement dit, Le violon raconte une fort jolie histoire, mais de façon peu intéressante. Dommage.

Titre pour le Challenge Des notes et des mots

2 commentaires »

  1. Je ne connaissais pas ce film. La couverture fait roman jeunesse, ou c’est une illusion ?

    Comment by Anne — 13 juillet 2013 @ 17:31

  2. Anne, c’est en effet un titre jeunesse.

    Comment by Lali — 13 juillet 2013 @ 20:12

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire