Lali

21 avril 2010

Un roman, entre réel et rêve

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 21:10

veranda.gif

C’est ce billet, signé par Tania, qui m’a donné envie de lire La véranda de Robert Alexis, un roman à la limite du réel et du rêve où quête de soi se mêle à goût du voyage. Jusqu’à ce que le personnage principal croise au hasard de ses pérégrinations une maison qui l’appelle et qu’il faudra qu’il fasse sienne.

Si on accepte de jouer le jeu, d’entrer dans la peau du narrateur pour se laisser guider par des événements qui ne trouvent pas leur explication, par des situations troublantes et par ce sentiment continu d’irréalité presque vraie qui tisse ce roman, on ne pourra qu’aimer ce roman qui nous emmène, entre autres, à Salzburg, à Bucarest et à Istanbul où le voyageur pose ses pas pour tenter de trouver ce qu’il cherche.

Une écriture alerte, imagée, parfois aussi envoûtante que cette maison vers laquelle le narrateur a été attiré.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire