Lali

9 septembre 2007

Trois-Rivières, capitale de la poésie

Filed under: Signé Armando,Vos traces — Lali @ 23:52

tr4

tr2

tr1

tr3

Si je n’avais pas eu envie d’un café bien serré sur la route de Québec, nous n’aurions peut-être pas vu Trois-Rivières et la poésie qui s’affiche sur ses murs. Nous n’aurions rien lu de ces mots évocateurs retenus en vitesse par l’appareil photos d’Armando tandis que le vent nous poussait ailleurs.

2 commentaires »

  1. Juste vous dire le bonheur d’un lieu où la poésie s’affiche, comme des lucioles de tendresse, brillant dans la nuit.
    Merci de t’être arrêtée. Merci pour le café. Merci pour l’amitié. Puis merci pour tous ces mercis sans fin que j’aurais envie de te dire.

    Comment by Armando — 10 septembre 2007 @ 6:28

  2. Merci Armando, pour ces clichés dont les titres de ces poésies sont remplis de tendresse…

    Comment by Denise Rossetti — 10 septembre 2007 @ 15:38

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire