Lali

8 octobre 2008

Toutes ces histoires qui me viennent en tête

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 23:24

roelofs-otto-willem-albertus.jpg

Toutes ces histoires qui me viennent en tête, qui m’empêchent d’aller au lit, qui m’éveillent au milieu de la nuit, qui me font me lever aux petites heures ou me dépêcher de rentrer, toutes ces histoires ont-elles une raison d’être? Apportent-elles quelque chose à quiconque ou ne font-elles que satisfaire celle qui les écrit? Il m’arrive de me poser cette question. Et peut-être que l’écrivaine peinte par Otto Willem Albertus Roelofs se pose-t-elle la même question. Mais l’interrogation ne dure pas. Le besoin d’écrire est plus grand. Plus pressant. Souvent même, urgent.

Un commentaire »

  1. Écrire c’est peut-être un garde-fou, çà empêche de tomber dans le précipice…
    Ou une bouée de sauvetage qui nous protège du courant…
    Ou la seule chose qui nous permet de concrétiser ce que nous avons dans la tête…et qu’une part de soi est bien vivante au-delà des apparences…
    C’est peut-être la seule façon de prouver, tout d’abord à nous-mêmes, que nous existons…

    Comment by Flairjoy — 9 octobre 2008 @ 7:08

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire