Lali

5 septembre 2013

Tchao Papy

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 20:43

Pas question de placer son grand-père sous prétexte qu’il commence à perdre de plus en plus la mémoire. Pas question de l’enfermer dans une maison où il perdra sa liberté. Pas question de faire de lui un vieux alors qu’il a le cœur encore jeune. Vraiment pas. Ça ne se passera pas comme ça, se dit Léo.

Alors, quand Hippolyte, son grand-père, lui propose de prendre le large, Léo accepte sans conditions de suivre l’homme de soixante-dix-neuf ans pour une destination inconnue afin de lui permettre d’échapper à sa famille un peu trop conventionnelle à leur goût. Et tant pis si ce n’est pas raisonnable.

Et tant pis aussi si la fin est « arrangée avec le gars des vues ». Il y a tant d’amour et de complicité dans ce roman pour ados qu’on peut bien pardonner à l’auteure, dont c’est le premier roman, une fin rose bonbon. Car elle pose un regard touchant sur le lien indéfectible qui unit un grand-père à son petit-fils en même temps qu’un portrait juste de cette maladie qui vous fait oublier des détails essentiels et parfois mettre votre propre vie en péril.

Tchao Papy marque une belle entrée en littérature de la part de Laeticia Brauge-Baron. On ne peut que lui souhaiter une longue, une très longue carrière afin qu’elle puisse continuer à nous raconter avec autant de tendresse et d’humour les grands et petits moments de la vie de personnages attachants.

Titre pour le Défi Premier Roman

2 commentaires »

  1. Ca fait du bien, les belles découvertes !

    Comment by Anne — 6 septembre 2013 @ 12:12

  2. L’atelier de poésie de Laetitia.

    Etaient là, quelques Amis,
    Autour d’une table réunis.
    De Laetitia son Atelier,
    En fin fond de quelques greniers.

    Et là, entre deux trois vers,
    Remettaient Monde à l’envers.
    Parlait Poètes disparus,
    Ou de quelques nouveaux venus.

    L’encre coule. Quelques mots restent.
    Une phrase embellit un geste.
    Un Pensée brodée d’une rime,
    Vous transporte sur quelque cime.

    Là, entre nous, peut s’écrire
    Ce que l’on aurait osé dire.
    Une Emotion, peut-être, ose
    Se dévoilée. Simple prose…

    Etaient là, quelques Amis,
    Autour d’une table réunis.
    Quelques Poètes en une Ronde,
    S’envolaient-en d’autres Mondes.

    Pierre

    Annoncer à tous ces Amis,
    De Laetitia « Tchao Papy »
    En Chinois a été traduit
    Heureux voyage ! Tchao Papy !

    Pierre.

    Comment by 10Douze27 — 16 mars 2016 @ 16:07

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire