Lali

16 septembre 2010

La lecture infinie 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

juliard-alexandre.jpg

C’est la lectrice du peintre Alexandre Juliard qui a ce soir parcouru le recueil du poète belge Éric Brogniet intitulé La lecture infinie, dont certains textes lui ont beaucoup plu, alors que certains autres l’ont moins touchée — c’est souvent le cas d’anthologies réunissant des textes tirés de plusieurs recueils, lesquelles constituent tout de même une bonne façon d’aborder un auteur.

Et c’est sur ces vers qu’elle s’est longuement arrêtée :

Le rêve du poète

Il surgit de l’amour et de l’ombre
aux coutures vives du jour
Il remonte aux plus vieux mythes
inscrits dans la pierre

Il est une taie aveugle
ou une note de musique

Pour que l’œil se tourne
en dedans

(d’après Giorgio de Chirico)

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire