Lali

9 mars 2007

Sanson, prénom Véronique

Filed under: États d'âme,Trois petites notes de musique — Lali @ 21:17

sanson

Il y a si longtemps que Véronique Sanson fait partie de ma vie que je possède d’elle des microsillons, des cassettes et des CD. Même que le 33 tours intitulé 7ième m’a été offert par une amie flamande en 1981, alors que nous faisions les magasins d’Anvers, après notre circuit touristique.

Et ce soir, j’avais envie de l’entendre, et peut-être ainsi de voyager dans le temps entre 1975, l’année où j’ai acheté Amoureuse et De l’autre côté de mon rêve, et aujourd’hui. Elle, qui a si souvent accompagné des soirées nostalgiques où mes souvenirs affluent. Comme ce soir où, je ne sais pas pourquoi, tant d’images reviennent, tant de paysages, tant de livres, tant de chansons, tant de gens. Parce que je suis faite de tout ça, sûrement. Et que je ne serais pas ce que je suis si les uns et les autres n’avaient pas traversé ma vie, en chansons, en films, en toiles, en livres. Et surtout en sorties, en soupers, en soirées au téléphone.

Pourquoi Comme ils l’imaginent, plus qu’un autre ? Possible parce que je me disais que ceux qui me lisent, dont certains font partie de mon cercle d’amis immédiat, me connaissent peut-être plus qu’ils ne m’imaginent. Qu’entre les lectrices à qui je prête des vies, mon Montréal que je raconte, mes lectures, mes histoires et amitiés belges, la musique que j’écoute, mes états d’âme et mes constats, mes petits plaisirs, gourmands ou autres, mes souvenirs de gens et de pays, les traces de l’enfance ou récentes, il y a de quoi me connaître.

Et aussi j’avais envie d’entendre cette si belle interpétation de Comme je l’imagine par Les Innocents et Alia Souza par Véronique Sanson en duo avec Michel Fugain. Petits bonheurs, alors que mes lectrices et leurs histoires m’attendent, que je vais faire du café, qu’il y a du chocolat et que je suis dans ma petite bulle.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire