Lali

12 août 2007

Sans précipitation

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 9:41

b_baker

Je regarde le désordre de la cuisine. Je regarde les piles du salon. Il y a une espèce d’harmonie dans ces désordres complémentaires, dans cette vie bohême. En moi, une envie de ranger. En moi aussi, une envie de ne rien faire. De m’asseoir comme la lectrice de Brian Baker, la porte ouverte et de laisser le temps couler sans précipitation…

3 commentaires »

  1. Ne rien faire, simplement se laisser aller, pour les plaisirs quotidiens, minimes et pourtant si riches…

    Ce blog est très joli, merci pour tout ce que vous nous offrez.

    Comment by Olivia — 12 août 2007 @ 16:41

  2. Je me pose ici pour te faire un ptit coucou.

    Comment by BelleSahi — 13 août 2007 @ 12:05

  3. Depuis l’aube elle lit « Le grand troupeau » . Le soleil se lève, les cigales chantent, le village s’éveille. Un jour d’été comme un autre. Giono avait raison : le mois d’août n’est pas fait pour déclarer la guerre. Et elle savoure cet instant de silence et de paix.

    Comment by Reine — 13 août 2007 @ 14:08

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire