Lali

27 juillet 2020

S comme Sarajevo

Filed under: La carte postale du jour — Lali @ 12:00

Les traces de la guerre ne sont pas effacées, m’a écrit mon amie Sofie, qui a vu Sarajevo en 2017. Des bâtiments conservent leurs blessures. Faut-il les laisser pour ne jamais oublier ou colmater toutes les fissures?

Un commentaire »

  1. <3

    Comment by Sofie — 28 juillet 2020 @ 14:51

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire