Lali

15 décembre 2007

Retour à ma bulle

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 8:18

deutsch

Chaque fois que j’ai été sociable, mais vraiment sociable et pas superficiellement, comme ça a été le cas hier pour la fête de Noël du bureau, je rentre ahurie et épuisée. C’est probablement le propre des gens qui vivent seuls, qui sortent peu, qui ont du mal avec les foules et le brouhaha qui va avec, qui sont bien dans leur petite bulle et qui la retrouvent avec soulagement. Et bonheur.

Si bien qu’aujourd’hui, à l’instar de la lectrice de Boris Deutsch, je vais tranquillement entre les livres et le net, la cuisine pour faire du café et les fenêtres où je regarde les rares nuages qui se dessinent dans le ciel bleu de l’hiver.

J’émerge tranquillement, quoi. D’ailleurs, il me semble que plus ça va, plus ces réunions amicales me pèsent. J’y suis, mais sans y être tout à fait. Je fais bonne figure, je participe, oui, mais j’ai du mal, je l’avoue. Je fais tout de même l’effort avant de devenir une véritable ermite, ce que d’aucuns voient déjà en moi. Hier, je m’en suis tirée sans migraine. C’est déjà cela.

Comment expliquer que je suis sociable à mes heures quand cela ne m’est pas imposé sans blesser quiconque? Pas évident. Et dire que je suis capable d’être le bouffon de la fête quand j’en ai envie…

4 commentaires »

  1. « Le beau c’est l’imprévu ».

    [Thomas Bernhard]

    Comment by Denise Rossetti — 15 décembre 2007 @ 8:47

  2. Cela me rappelle , quand j’étais petite, ces paroles humiliantes: « Dis bonjour! »ou « Va embrasser…et dis merci! »
    Je n’avais pas du tout envie d’embrasser… et de dire merci.
    J’aurais préféré être ailleurs: Sous mon lit, de préférence!

    Être obligé ou se sentir obligé, c’est humiliant.Vivre en ermite, çà libère de plein d’obligations.

    Mais lorsqu’on sort de son ermitage, çà demande aux autres un grand respect et surtout pas de reproches. C’est d’ailleurs cela qui détermine les vrais amis!

    Bonne journée à tous les ermites qui te lisent!

    Flairjoy

    Comment by Flairjoy — 15 décembre 2007 @ 9:55

  3. Bonjour, je découvre ce blog, ses peintures et ses mots. Ce texte là me parle, par exemple… A bientôt !

    Comment by antigone — 15 décembre 2007 @ 12:50

  4. Comme les humains sont différents les uns des autres. À chacun son mode de vie, ma « bulle » à moi, c’est tout à fait le contraire. Mon plaisir c’est de voir les gens, d’être toujours entouré. L’ermitage m’angoisse et je dois toujours avoir avec qui partager mes joies, mes peines, mon amour.

    Comment by kokas — 15 décembre 2007 @ 17:53

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire