Lali

9 septembre 2013

Prends garde à toi

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:17

Ou je suis passée à côté de quelque chose, ou je n’ai rien compris, mais j’ai trouvé l’héroïne de Fanny Chiarello si désagréable qu’il m’a été impossible de m’attacher à elle et que j’ai eu envie que tous les malheurs de la terre lui tombent sur la tête pour qu’elle soit remise à sa place.

Car, voyez-vous, Louise est mieux que tout le monde. Et elle le dit tout haut. Nul ne peut lui arriver à la cheville : elle est si érudite, elle. Bien au-dessus des filles de son âge. Elle est LA meilleure. Du moins l’était-elle jusqu’à l’arrivée de Manon qui a réponse à tout elle aussi, mais qui n’éprouve pas le besoin de se pavaner comme Louise.

Or, cette année, on monte Carmen de Bizet à l’école, et les deux filles devront s’affronter pour obtenir le rôle de Carmen. Jusqu’où ira Louise, prête à tout pour avoir l’attention et recevoir les lauriers de la gloire?

C’est ce que nous révèle Prends garde à toi, un roman destiné aux adolescents qui m’a laissée plutôt perplexe. Car, à mon avis, le lecteur a besoin de s’attacher ou de s’identifier au personnage principal pour que sa lecture soit agréable. Mais comment put-on s’attacher à une peste comme Louise? Je ne sais pas. Je n’ai pas réussi à le faire pas plus que je n’ai réussi à croire aux personnages qui l’entourent : ses deux amies qui la vénèrent, ses parents qui l’ont mise sur un piédestal, le beau gars dont elle veut obtenir l’attention, la famille de Manon, etc.

Et pourtant, j’avais hâte de lire un roman jeunesse autour de l’opéra. Dommage que Prends garde à toi n’ait pas su me captiver.

Titre pour le Challenge Des notes et des mots

Un commentaire »

  1. J’ai emprunté Une faiblesse de Carlotta Delmont. Je ne savais pas qu’elle écrivait aussi pour la jeunesse.

    Comment by Anne — 10 septembre 2013 @ 12:35

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire