Lali

5 septembre 2007

Pour être heureuse

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 8:07

rudnay

Le soleil entre et se pose sur sa nuque comme la plus douce des caresses. Bien sûr, parfois, il lui arrive de se rappeler les mains d’un homme quand le soleil est si tendre, si chaud et que l’analogie lui devient évidente. Mais la plupart du temps, le soleil et le souvenir suffisent à la lectrice de Gyula Rudnay pour être heureuse.

2 commentaires »

  1. Le souvenir, c’est aussi voir un oiseau, une fleur, un papillon, un flocon de neige, une musique…

    Comment by Denise Rossetti — 5 septembre 2007 @ 14:36

  2. Et elle est parfois tout étonnée quand elle se retourne vers la fenêtre de voir la pluie tomber. Le soleil est bien à l’intérieur.

    Comment by Reine — 5 septembre 2007 @ 15:23

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire