Lali

13 octobre 2017

Poésies des femmes 26

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

GUERIN (Paula)

je ne sais plus
si nous avons existé
avant la poésie
ou comment
non plus si nous vivions
légitimes parmi les mots
Nous n’avons plus d’yeux
pour percer l’évidence des saisons
plus d’oranges ni de mains
pour éterniser
les pulsations et la lumière
sous la peau

Hélène Boissé
(dans Anthologie de la poésie des femmes au Québec des origines à nos jours de Nicole Brossard et Lisette Girouard)

*choix de la lectrice de Paula Guerin

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire