Lali

7 juin 2018

Poèmes japonais 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

GÜLERYÜZ (Mehmet)

Que n’ai-je un pinceau
Qui puisse peindre les fleurs du prunier
Avec leur parfum!

Satomura Shôha, dans Anthologie de la poésie japonaise

*choix de la lectrice de Mehmet Güleryüz

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire