Lali

28 octobre 2016

Poèmes comme ça 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

de-lima-ana

Chant

Le pêcher rose sur la vallée
garde le secret de ma vie.
Dans l’air transparent mon amie
ouvrait les volets du matin
rien que pour voir les fleurs mêlées
à l’aurore sur la vallée.

N’oublions jamais la maison
où pénétra l’amour patient
avec la brise lumineuse
de l’infini et du printemps.

André Dhôtel, Poèmes comme ça

*choix de la lectrice d’Ana de Lima

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire