Lali

29 juin 2007

Pause téléphonique entre deux plages d’écriture

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 6:38

hassam 5

Je suis si souvent dans ma bulle que j’oublie parfois d’en sortir. Heureusement que de temps en temps, parce que j’oublie de donner signe de vie, et parce que mes amis ne m’en tiennent pas rigueur, l’un d’eux fait signe et prend des nouvelles. Et je dois avouer que la petite pause téléphonique hier soir en compagnie de Denis, tandis que Nathalie n’était pas loin, a été bienvenue. Un petit rappel à la réalité. Un moment de douceur. Où mes amis m’ont sortie de mon silence. Où j’ai raconté ces mois à écrire, tandis que leur fils qui a maintenant six mois grandissait. Je le prendrai bientôt dans mes bras, des retrouvailles se préparent.

Puis, comme la lectrice de Frederick Childe Hassam, je suis retournée à ma table de travail après avoir raccroché. M’attendaient des heures de recherche, des toiles invitantes, des histoires à inventer. Comme tous les jours. Je ne pourrais plus vivre autrement.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire