Lali

7 novembre 2016

Paloma

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:30

paloma

« On ne peut pas empêcher un cœur d’aimer », dit-on. On ne peut pas non plus empêcher une jeune fille de partir à l’aventure si c’est ce que lui dicte son cœur. Ainsi pourrait-on résumer l’histoire de Paloma, qui vit confinée dans un appartement avec ses sœurs et sa mère avec pour seules sorties des arrêts à la boulangerie, au cinéma et chez le bouquiniste, au pied de l’immeuble ou au bout de la rue. Comme s’il n’y avait rien au-delà de celle-ci. Comme si la vie s’était arrêtée le jour où l’homme de la maison a disparu au-dessus du triangle des Bermudes aux commandes d’un avion. Comme s’il fallait rester là à l’attendre.

Mais Paloma a la bougeotte et rêve de voir en vrai ces villes enfermées dans des boules de neige rapportées par son père plutôt que de continuer à les collectionner. Paloma veut voir ce qui se cache derrière la montagne, dans les villes voisines et encore plus loin. Paloma tient de son père, vous l’aurez compris.

Voilà ici un bel album avec des illustrations qui se répondent, certaines en noir et blanc et d’autres avec une profusion de couleurs. Un album qui donne envie de partir et de voir du pays. Un album aussi, et surtout, sur le fait qu’il ne faut pas aller contre sa nature, quand c’est possible.

Mais, si l’on y pense bien, il y a sûrement une part de Paloma en chacun d’entre nous.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire