Lali

17 décembre 2017

Un dimanche à attendre 4

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 6:01

BELLINI (Giovanni) - 3

À savoir attendre, il y a tout à gagner. (Proverbe italien)

*toile de Giovanni Bellini

Un dimanche à attendre 3

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 4:01

BATONI (Sandra) - 9

Qui attend s’ennuie. (Proverbe français)

*toile de Sandra Batoni

Un dimanche à attendre 2

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 2:01

BECKINGHAM (Arthur)

Qui bien attend n’attend pas en vain. (Proverbe français)

*toile d’Arthur Beckingham

Un dimanche à attendre 1

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 0:01

BEKKER (Nikolai)

Attendre. Il me semble que tout le monde n’a que ce verbe à la bouche. L’un attend avec impatience l’heure de la retraite, une autre que ses enfants quittent la maison, et une autre encore de trouver enfin chaussure à son pied. Ou tout simplement l’autobus, une amie, un chèque, ou le plombier.
Ce qui m’a donné l’idée de réunir en ce dimanche des lecteurs et lectrices qui semblent attendre quelque chose ou quelqu’un, comme la comtesse Maria Hilarionovna peinte en 1919 par Nikolai Bekker, afin de partager avec vous quelques proverbes sur l’attente, en commençant par ce proverbe danois : Qui se contente de belles paroles risque d’attendre fort longtemps.

16 décembre 2017

La chute des temps 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

CHEVALIER (Jean-Joseph)

on empile des mots
pour le passant
verra-t-il le chemin

Bernard Noël, La chute des temps

*choix de la lectrice de Jean-Joseph Chevalier

La pointe du Raz

Filed under: La carte postale du jour — Lali @ 12:00

IMG_20171112_0007

Quand je suis tombée sur cette carte lors d’un de mes après-midi de chasse aux cartes postales, j’ai tout de suite eu un oh admiratif devant cette sublime photo de la pointe du Raz. Et j’ai remercié Geneviève, la signataire, même si cette carte ne m’était pas adressée, pour ses bons baisers.
Je ne saurai jamais quels chemins elle a empruntés depuis son oblitération le 18 août 1935 à ce jour de novembre 2017, où je l’ai eue entre les mains, en passant par une arrêt, avenue Ledru Rollin à Paris, chez son destinataire. Un jour, il faudra que je m’amuse à les imaginer.

15 décembre 2017

À corps et à cri 4

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

MAES (Nicolaes) - 9

Il nous faut perdre la raison
pour la redécouvrir
intacte
le jour où l’on sait bien
qu’il ne sera valable d’en user
qu’à des fins secondaires

Achille Chavée, À corps et à cri

*choix de la lectrice de Nicoles Maes

Noël à Munich

Filed under: La carte postale du jour — Lali @ 12:00

IMG_20171107_0008

Ma sœur avait beaucoup aimé Munich où elle a passé quelques jours l’an dernier. Jose aussi, un jeune Espagnol qui y a séjourné récemment, et qui m’a envoyé cette carte bien de saison puisqu’on y voit le marché de Noël, à Marienplatz. Ça donne envie d’aller au-delà de l’image, non?

Ce que mots vous inspirent 2115

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

McGRORY (Stuart)

La pierre la plus solide d’un édifice est la plus basse de la fondation. (Khalil Gibran)

*illustration de Stuart McGrory

14 décembre 2017

À corps et à cri 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

HERSCHEL (Otto) - 7

Sur la nappe de l’instant
comment survivre
à son propre secret
près de l’icône triste

Achille Chavée, À corps et à cri

*choix de la lectrice d’Otto Herschel

« Page précédentePage suivante »