Lali

28 mai 2012

Nul poisson où aller

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 20:00

Avec Nul poisson où aller, Marie-Francine Hébert aborde le sujet grave qu’est la guerre avec énormément de poésie. Pour ce faire, elle a choisi de mettre en parallèle la vie d’une petite fille et le contenu de son livre préféré qu’elle laisse derrière elle à l’heure du départ forcé.

La guerre n’est ni un sujet simple, ni un sujet facile. C’est de plus un sujet bouleversant autant pour les petits que pour les grands. Et pourtant, Marie-Francine Hébert sait faire du choc des soldats qui entrent chez soi de force, du fait de quitter sa maison dans les cinq minutes, de membres de la même famille séparés, d’une destination inconnue comme but du voyage, d’un regard qu’on reconnaît qui est passé à l’ennemi, du poisson qu’il faut sauver et de l’incertitude qui nous guette un album sans haine, sans accusation et sans procès, et dont la dominante est d’emblée la douceur, laquelle sera maintenue jusqu’à la dernière page.

Soutenu par les aquarelles empreintes de sobriété et de douceur, le texte de Marie-Francine Hébert est peut-être un de ses plus forts tant il touche et atteint. Destiné aux jeunes, Nul poisson où aller demeure un album pour lecteurs avertis à cause de son sujet et constitue une porte d’entrée à qui voudra échanger en classe ou ailleurs sur ce sujet qui sera toujours d’actualité.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire