Lali

26 juin 2016

N’être 6

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

FRYMIRE (Jacob)

Les instants s’enchaînent
équivoques
L’instant du crépuscule
contient la splendeur
et la mort
le cri du corbeau et
le chant de l’amour
L’audacieuse aurore
assimilée à l’isolement

Mais l’instant du soleil
qui décline
confondu à la terre
est d’une incontestable
majesté.

Thérèse Renaud, N’être

*choix de la lectrice de Jacob Frymire

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire