Lali

7 septembre 2007

Loin

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 23:48

bingham 1

Elle est allée écrire ailleurs. Dans le bruit. Pour taire le silence qui bourdonne à ses oreilles. Si fort.

Or, celle qui écrit, peinte par Bruce Bingham n’entend rien des voix ni des assiettes qui s’entrechoquent. Elle n’entend que son cœur qui bat et Marie-Paule Belle qui chante :

Loin
Il est un pays qui me fait des signes
Loin
Il y a des regrets là-bas dans les vignes
Loin loin
Il y a la maison le lit et la chambre
Loin loin
La belle saison c’est déjà septembre

Je me demande où l’été s’enfuit
Je me demande si l’amour finit
Existe-t-il vraiment ce pays

Loin
Il est un chemin où je te rencontre
Loin
Je te parle encore vas-tu me répondre
Loin loin
Il y a ton baiser ta force secrète
Loin loin
Notre amour est loin et je me répète

Je me demande où l’été s’enfuit
Je me demande si l’amour finit
Existe-t-il vraiment ce pays

Loin
Il est un pays et je veux y croire
Loin
Il y a le soleil qui dit notre histoire
Loin loin
Il y a la maison qui ouvre ses portes
Loin loin
La belle saison n’est pas encore morte

Oui je suis sûre qui revient l’été
Oui je suis sûre que l’amour renaît
Oui je suis sûre je repartirai
Loin…

Un commentaire »

  1. Parfois, le brouhaha donne un sentiment de sécurité, où l’on se sent bien pour écrire tout en écoutant une chanson pleine de promesse.

    Comment by Denise Rossetti — 9 septembre 2007 @ 16:00

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire